ACTUALITÉS À LA UNE

La Tribune du 15 juin 2017

Une nouvelle plateforme digitale permet aux avocats de déposer leurs conclusions auprès des cours et tribunaux... qui ne sont eux-mêmes pas tous informatisés.

La Digital Platform for Attorneys (DPA) est sur les rails. Concocté et financé, à hauteur de 1,5 million d'euros, par l'Ordre des barreaux francophones et germanophone (AVOCATS.BE) et l'Ordre des barreaux flamands (OVB), ce nouveau système informatique offre aux avocats un accès en ligne unique, pour tous leurs contacts avec l'institution judiciaire.  

Ils ont lancé, mardi, une plate-forme informatique qui devrait moderniser le travail judiciaire. Heureux, les avocats belges et les responsables de leurs ordres, heureux le ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V). Tout ce beau monde a présenté, mardi, à Vilvorde, la "Digital Platform for Attorneys" (DPA), une plate-forme informatique qui marque une nouvelle étape dans le processus d’informatisation de la justice.

Ce mardi 6 juin 2017, à Vilvorde, AVOCATS.BE et l’Orde van Vlaamse Balies (O.V.B.) tenaient une conférence de presse pour le lancement de leur plate-forme commune, la DPA (pour « Digital Platform for Attorneys »). Grâce à celle-ci, les avocats pourront déposer, de manière sécurisée, des conclusions électroniques auprès des cours et tribunaux, télécharger des documents et communiquer de manière confidentielle avec les greffes, leurs confrères et leurs clients. L’avocat accède à cette plate-forme grâce à sa carte électronique d’avocat, qui garantit son identité et sa qualité d’avocat en exercice.